Curcuma bienfait : Quels sont les bienfaits du curcuma ?

Fév 13, 2020 by

Curcuma bienfait : Quels sont les bienfaits du curcuma ?

De nos jours, le curcuma est omniprésent, qu’il s’agisse d’épicer les smoothies ou de colorer les currys, les soupes et même les thés.

Dérivé de la tige de la plante Curcuma puis broyé en poudre, le curcuma est originaire de l’Inde et existe depuis des milliers d’années. De nombreuses cultures ont utilisé le curcuma pour la cuisine, à des fins religieuses et médicinales, comme pour soigner les coupures et les brûlures, soulager les troubles gastro-intestinaux, améliorer la circulation sanguine et soigner le rhume. Pour en savoir plus, regardez cet article.

Mais la poudre jaune dorée est-elle vraiment à la hauteur de tout ce battage médiatique ?

Le curcuma peut-il réduire l’inflammation ?

La réponse est : Oui, il peut aider.

Le curcuma contient un composé appelé curcumine, qui a des propriétés anti-inflammatoires, selon la diététicienne Marine Hourdin. Cela pourrait être bénéfique pour prévenir l’inflammation chronique, qui est responsable de problèmes comme l’arthrite, une maladie inflammatoire des articulations ; la dépression et l’anxiété, qui ont été associées à l’inflammation dans le cerveau ; les maladies cardiaques, qui sont causées par une réponse inflammatoire à l’accumulation de plaque de graisse dans les artères ; et le cancer, dans lequel l’inflammation est un élément de la progression de la tumeur. Pour les pratiquants de la course à pied, le curcuma peut aider à traiter l’inflammation aiguë ou de courte durée des articulations après une longue course. « Nous voulons prévenir cette inflammation ou la traiter autant que possible pour soulager la douleur », explique Mme Hourdin. « Si nous ne le faisons pas, cela pourrait conduire à une inflammation chronique, qui est associée au développement de maladies ».

Il peut également être utile pour accélérer la récupération après une séance d’entraînement, selon le docteur Pierre Esnault. Une étude le confirme, en constatant que les participants ayant reçu une supplémentation en curcumine ont moins de douleurs musculaires que ceux qui n’en ont pas reçu.

De plus, le curcuma est beaucoup plus doux pour l’organisme que les anti-inflammatoires en vente libre, explique M. Esnault, qui peuvent avoir des effets secondaires indésirables, tels que des ulcères d’estomac ou des brûlures d’estomac.

Le curcuma est-il bénéfique pour autre chose que l’inflammation ?

La réponse est oui : Le curcuma est bénéfique pour de nombreuses choses concernant votre santé générale.

« Il a des effets positifs sur les fonctions cérébrales et la santé cardiovasculaire, il peut interrompre la progression normale des cellules cancéreuses, et aider à ralentir le vieillissement en ralentissant le raccourcissement de vos télomères », explique M. Esnault. (Les télomères se trouvent à l’extrémité de chaque chromosome, et ils aident les cellules à se diviser. Chaque fois qu’une cellule se divise, les télomères deviennent de plus en plus courts jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus se diviser).

Le curcuma est-il plus efficace sous forme de nourriture ou de complément ?

La réponse est : Cela dépend.

Pour des usages thérapeutiques spécifiques, comme le traitement de l’arthrite, un supplément de curcuma à dose plus élevée – jusqu’à 4 grammes par jour – est plus bénéfique, selon M. Esnault. Il faut rechercher la propriété active de la curcumine, dit-il. Et assurez-vous que le complément ne contient ni colorant alimentaire ni agent de remplissage.

Mais si vous cherchez simplement à rester en bonne santé et à utiliser le curcuma à titre préventif, l’ajouter à vos aliments est un pari sûr. C’est une épice que vous pouvez ajouter à beaucoup de plats – légumes grillés, œufs, soupe, etc.

Pour Marine Hourdin, ½ à 1 cuillère à soupe de curcuma par jour vous donnera la plupart des avantages. N’oubliez pas que votre corps absorbe mieux le curcuma lorsque vous l’associez à certains nutriments. Par exemple, la pipérine contenue dans le poivre noir et les graisses contenues dans l’huile d’olive et les avocats aident votre corps à mieux l’assimiler. Une consommation supérieure à la quantité recommandée peut provoquer des troubles gastro-intestinaux chez certaines personnes, explique M. Esnault. Mais comme les recherches ont montré que différentes quantités de curcuma et de curcumine sont recommandées pour aider à traiter différentes maladies, consultez toujours votre médecin en premier lieu pour connaître le meilleur traitement et le dosage le plus adapté à votre état de santé.

Related Posts

Tags

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *